Iron Spider – Sixth Scale Figure by Hot Toys

Vous dire que j’aime les comics est euphémisme. J’aime beaucoup les comics. Pas trop, parce qu’on aime jamais trop, mais on va juste dire que j’aime vraiment beaucoup les comics. C’est d’ailleurs l’une de mes principales lectures et, quand je vais au cinéma, c’est une fois sur deux pour regarder un film du Marvel Cinematic Univers ou provenant d’une licence de DC Comics. Et ça, ma copine le sait très bien et c’est pour cela qu’elle m’a (encore une fois !) offert un super cadeau. C’était à Noël 2018. Quand j’ai vu le gros paquet cadeau, j’étais tout content. Parce que oui, je suis comme un gamin quand on m’offre des cadeaux. Et comme le cadeau était gros, j’étais content. Mais quand je l’ai ouvert, j’ai eu les larmes aux yeux. Parce que oui, je suis hyper émotif et quand la personne que j’aime le plus au monde m’offre un cadeau super cool, bah j’ai les larmounettes.

Toy photography

Avant de parler de ma super figurine, parlons un peu de ce phénomène qui ne date pas d’hier : la toy photography. Je ne suis pas expert en photos, mais certain.es le sont et possèdent un réel talent pour mettre en valeur des jouets. J’i connu cette mode il y a quelques années, notamment lors de l’arrivée des réseaux sociaux, surtout sur Instagram. Concrètement, il s’agit de mettre en valeur un jouet, ou plus particulièrement une figurine, et de la prendre en photo dans une mise en scène prévue pour ça. Le but est évidemment de donner vie à son personnage, comme une photo avec de vraies personnes dessus. Le hastag #toyphotography sur Instagram devrait très rapidement vous donner un avant-goût de ce qui est possible de faire, avec souvent assez peu de moyen.

Crédit photo : lbo – Instagram

Le tout est évidemment d’avoir un peu d’imagination, mais aussi de jouer avec les perspectives, les sources de lumière et quelques accessoires. Un appareil photo avec objectif macro peut donner de la grandeur à un objet tout petit. Du coup, du gazon peut devenir une forêt dense, un petit cailloux devient un rocher, un pauvre tuyau sera une énorme structure métallique, etc. Et si en plus on rajoute une lumière ici et là, l’effet peut devenir tout bonnement hallucinant. C’est vraiment cool à faire et plutôt ludique. Voici un exemple de lbo (son Insta est par ici), que j’ai connu lors de l’écoute d’un podcast chez Third Editions (par ici pour le podcast). Allez voir sur son compte, il fait des choses vraiment chouettes avec assez peu de moyens, mais il a une imagination débordante et pas mal de figurines. Ce n’est évidemment pas le seul à faire ça, donc n’hésitez pas à suivre les bons hastags. Par contre, c’est au risque de vouloir s’y mettre. Bien souvent, on retrouve tout ce qui fait la pop culture, à savoir beaucoup de figurines provenant des jeux vidéos, mais aussi des mangas, des comics ou des films. Il n’est vraiment pas rare que les toy photographers se calent en fonction des sorties de ces médias. Là par exemple, Avengers : Endgame est sorti au cinéma le 26 avril 2019. Du coup, on voit déjà débarquer pas mal de photos avec les figurines du film, puisqu’elles ont tendance à sortir un peu avant. Sauf celles de chez Hot Toys.

Hot Toys Limited

Comme on peut s’en douter, il y a différents niveaux de qualités dans les figurines. On peut débuter avec de simples LEGO (encore que, certains set ne sont pas donnés et sont franchement cool), ou acheter des figurines d’assez bonnes qualités chez Bandai, comme celle de Batman à 39 euros, ou encore de Ant-Man à 52 euros, mais aussi Iron Man qui dépasse les 100 euros. Par contre à ce prix là, tout le monde verra qu’il s’agit d’une figurine, avec tout ce que ça peut comporter : visages pas forcément très détaillés, articulations visibles, peintures parfois pas terrible, textures pas toujours en tissu, etc. Néanmoins, cela peut faire complètement le job pour de la toy photography, surtout si on se met à jouer avec la lumière et pourquoi pas, quelques effets via Photoshop. Mais il existe une gamme au dessus. Celle provenant d’un fabriquant de Hong Kong :  Hot Toys Limited.

Fondée en 2000, Hot Toys Limited est une marque de collection haut de gamme, vouée à la conception, au développement et à la production de pièces de collection de haute qualité et très détaillées à la ressemblance authentique. Bizarrement, et comme son site officiel le précise, Hot Toys Limited n’a pas commencé par fabriquer des figurines provenant de personnages de la culture pop, mais plutôt par des figurines des forces spéciales de l’armée américaine, à une échelle de 1/6. Vu la qualité de leur travail, la petite société s’est faite remarquer, et a donc élargi un peu son éventail afin de créer des figurines tirées de films, de jeux vidéo, de bandes dessinées et de célébrités.

En 2003, Hot Toys a acquis les droits officiels de très grosses licences et personnages : Iron Man, The Avengers, Pirates des Caraïbes, Batman, Superman, Terminator, Aliens et Predator, sans oublier quelques personnes connues comme Michael Jackson, Bruce Lee ou encore Marlon Brando. Ça ratisse large, mais la demande est là. À cela s’est ajouté le reste des personnages du MCU, un gros paquet provenant de l’univers Star Wars, de DC Comics et pas mal d’autres gros films et séries, comme les agents Mulder et Scully de X-Files, Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald, Neo de Matrix, Back to the Future, Deadpool ou encore toute une gamme de la licence Metal Gear.

En clair, Hot Toys est le leader mondial dans ce secteur et la qualité des figurines s’améliore avec le temps, ajoutant quelques technologies ici et là, comme le P.E.R.S, pour Parallel Eyeball Rolling System, qui consiste à avoir la possibilité de faire bouger les yeux du personnage. Ou encore le système I.F.T, pour Interchangeable Faces Technique, consistant à changer une partie d’un visage sans que cela se remarque. Bref, c’est grave la classe et les différentes gammes s’élargissent de plus en plus.

Iron Spider / Avengers : Infinity War

On en arrive donc à mon cadeau de Noël. Vous vous doutez bien que si je parle de Hot Toys, ce n’est pas pour vous dire que j’ai eu une figurine à 30 balles, que l’on offre à un enfant (mais qui sera très heureux quand même). Oh non. Ma copine a un peu craqué sur les bords et m’a offert la Iron Spider, que l’on voit dans les films Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame. Concrètement, il s’agit de Spider-Man, joué par l’acteur Tom Holland, mais portant une combinaison blindée conçue par Tony Stark. Cet nouveau costume, outre le fait d’avoir la super classe, utilise la même nanotechnologie que pour l’armure que la Iron Man Armor: Mark L (la petite page Wiki qui va bien) et permet donc à Peter Parker de survivre tranquillement en dehors de la planète Terre, genre en très haute altitude ou sur Titan, la planète natale de Thanos. En plus de cela, l’Iron Spider comporte quatre pattes d’araignée mécaniques, qui sortent de son dos, histoire de se réceptionner sans encombre, de se protéger ou même d’attaquer des ennemis.

Mais qu’est-ce qu’il y a dans la boîte ?

Bonne question, à laquelle je vais évidemment répondre avec autant de détails que possible. Déjà, sachez que le packaging en question est assez gros. La figurine étant à l’échelle 1/6, elle mesure environ 28,4 cm de haut. De ce fait, la boîte est assez imposante avec des dimensions de 40 cm de hauteur, 25 cm de largeur et 15 cm de profondeur, pour un poids total de 3,18 kg. C’est du lourd et c’est bien normal, vu ce que l’on retrouve à l’intérieur. Tout est extrêmement bien emballé dans un emballage en plastique en plusieurs parties. J’aurais tout de même préféré de la mousse, mais il est tout de même impossibles que les différents accessoires se baladent pendant le transport, donc pas d’inquiétude. Voici ce que ce package comporte.

Evidemment, on retrouve le corps d’Iron Spider, avec deux jambes, deux bras, et la tenue que l’on ne peut pas enlever. Mais surtout, et c’est là que c’est fort : ce corps dispose de 30 points d’articulation. Les bras bougent au niveau des épaules et coudes, les jambes au niveau des hanches, genoux, chevilles et même pieds ! Quand au buste, il est possible de l’orienter sur les côtés pour les positions acrobatiques de Spidey, ou juste en position assise. Tout est possible, et même si on a un peu peur de tout casser au début, on se rend vite compte que c’est extrêmement solide. Il faut tout de même faire attention, puisque la combinaison est constituée d’une sorte de mélange de tissu/latex/cuir, avec quelques coutures apparentes ici et là.

Mais un corps sans tête, ce n’est pas terrible. Il est donc possible d’y placer 3 têtes différentes avec un système d’aimant dans le cou et têtes. Malheureusement pour moi, j’ai un petit défaut : l’aimant du corps s’est désolidarisé… J’vais devoir mettre une goûte de glue ou de pâte à fixe pour qu’il ne bouge pas. Rien de grave, mais ça fait un peu chier. Bref, voici ce qu’on trouve dans la boîte :

  • une tête masquée avec une fonction d’éclairage à LED. Il suffit de mettre en position « on » pour allumer les yeux d’une lumière blanche. Ça fonctionne via de petites piles et on a 3 d’avance dans la boîte.
  • une tête masquée avec quatre jeux d’yeux interchangeables pouvant créer de nombreuses combinaisons d’expressions. Un petit clin d’œil ? Des grands yeux ? Ou juste les yeux normaux ? C’est possible de changer ça hyper rapidement et facilement.
  • une tête sculptée représentant l’acteur Tom Holland dans le rôle de Peter Parker. Juste maboule de détails.

Vous l’aurez compris, les mains ne sont pas attachées au corps. par contre, il est possible de jongler avec 12 mains différentes, qui se clipsent très simplement, via des embouts. Et si jamais vous pétez un embout, sachez qu’il y en a deux de rechange dans la boîte. Nous avons donc ceci, de gauche à droite :

  • une paire de mains détendues
  • une paire de mains ouvertes
  • une paire de mains pour se coller aux murs
  • une paire pour le tir de toile d’araignée
  • une paire pour le balancement en toile d’araignée
  • une paire de poings

Revenons un peu au costume. Honnêtement, j’ai rarement vu une figurine aussi soignée. L’uniforme de Spidey est donc comme dans le film, à savoir rouge et bleu foncé, avec quelques finitions dorées, et arborant le motif en toile d’araignée sur le buste. Le plus fou est que tout ceci est en relief ! Les jambes, les bras, les pieds, le buste, tout est texturé comme il faut, avec un soin et une précision qui frôle la perfection. A noter aussi que Peter porte des lance-toiles aux poignets, qui peuvent aussi s’enlever et pivoter.

Si on tourne Peter, on remarque aussi que le costume contient 4 trous, dans lesquels on peut insérer les 4 pattes d’araignées. Evidemment, il est possible de boucher les trous pour que ce soit propre. A noter aussi que les 4 pattes fonctionnent pas paires, puisqu’elles n’ont pas toutes la même longueur. Aussi, chaque patte comportent 4 points d’articulation, ce qui est vraiment bienvenu pour certaines positions que l’on souhaite donner à notre figurine. Par contre, ne vous attendez pas à faire tenir Spider en équilibre sur les 4 pattes ! C’est bien trop lourd pour elles, et pas vraiment stable.

Pour cela, il faudra faire un tour du côté des accessoires, toujours livrés dans la boîte. On y trouve un socle avec le logo Avengers: Infinity War et le nom de Iron-Spider. Ce socle est assez lourd et possède un bras très résistant qui peut se courber, et une sorte de griffe qui se glisse de haut en bas de ce bras. Cette griffe sert évidemment à tenir notre figurine, histoire qu’elle ne se pète pas la gueule toute seule à cause d’un coup de vent. Ce serait con hein ? Du coup, on peut donc placer Peter un peu dans tous les sens, mais il faut tout de même faire attention à ne pas faire n’importe quoi : la gravité, elle, n’est pas en accessoire. Autres accessoires sympas, celui du masque de l’araignée. Il est en tissu et ne peut pas se placer sur le visage de Tom Holland, mais plutôt dans sa main, faisant rappel à cette planche de comic avec un Spider lachant l’affaire… C’est plutôt cool, tout comme les différents fils de toile, au nombre de 4, plus un gros paquet de toile. Ces fils peuvent s’attacher dans les mains de Spider-Man, ou même dans ses lance-toiles, pour encore plus de réalisme !

En bref

Voilà, je pense avoir fait le tour de cette figurine, qui trône maintenant dans mon salon. Je change sa position environ une fois par mois, au fil de mes envies, des films ou des postures de l’homme araignée dans les comics que je lis D’ailleurs, c’est une chose qu’il faut faire ! Concrètement, Hot Toys conseille de changer régulièrement la position de la figurine, afin d’assouplir un peu le tissu, etc. Au passage, si vous souhaitez l’acheter, je conseille vivement de passer par la boutique Sideshow.com, qui est un revendeur officiel. La page de ma figurine est ici, mais vous trouverez forcément votre bonheur pour d’autres choix. A noter qu’il faudra souvent s’armer de patience, si vous souhaitez vous offrir un personnage qui est en pre order. La démarche sera donc d’acheter la figurine, en plaçant un acompte défini par le site. Ensuite, vous pouvez définir comment payer : en une fois, en 3, en 10, bref, c’est un peu comme on veut et c’est pas plus mal vu le prix des figurines :D Attendez-vous aussi à payer des frais de douanes, parce que rien est gratuit dans la vie.

Que dire de plus à part que je suis hyper content ? Ah si ! J’ai craqué pour la figurine de Thanos dans Avengers : Endgame, parce que j’adore le personnage et que bon, je suis hyper faible. On se revoit en mars 2020 par contre, le temps qu’elle soit fabriquée et qu’elle arrive chez moi ! Et franchement, je suis limite chaud pour acheter une figurine d’Iron Man, parce que bon…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.