Test – Souris optique FLICK et Tapis de souris FOCUS Neon de chez Fnatic

Après le test du casque Fnatic Duel TMA-2, je vous propose le test d’un très bon duo : la souris optique FLICK et le tapis de souris FOCUS Neon format XXL, parce qu’il faut bien se mettre à l’aise. Vous allez finir par croire que je suis sponsorisé par Fnatic. Et bah même pas ! D’ailleurs, ce petit duo sera peut-être chez vous suite à un concours que je vais organiser sur mon compte Twitter. Et oui, je suis comme ça moi, je fais des cadeaux.

Souris optique FLICK

Se fier au design plus que classique de la FLICK serait une erreur. Sous ses airs de souris basique, se cache en fait un périphérique proposant une finition sans défaut et optimisé pour la compétition. Mine de rien, c’est important d’avoir une jolie souris, puisqu’elle est posée sur le bureau et donc, toujours visible. Pour cette FLICK, Fnatic nous propose du sobre mais efficace, avec un revêtement noir en soft touch. On est très loin des souris que l’on peut trouver dans certains magasins, qui sentent le plastique de mauvaise qualité.

Côté dimension, la FLICK s’adaptera à toutes les mains avec ses 6,8 cm de largeur, 12,6 cm de longueur et 4 cm pour la hauteur, et pour seulement 90 grammes. J’ai testé différentes combinaisons de prise en main, que ce soit en claw grip, palm grip ou finger grip, et tout passe parfaitement. Par contre, il est bon de préciser que même si son design est pratique pour une main gauche ou droite, elle est tout de même orientée pour les droitiers, la faute aux boutons de tranche.

Parlons des boutons justement. Pour ce qui est des clics gauche et droit, ils sont séparés d’une simple fente, assez fine. Les boutons sont aussi un peu incurvés, afin de laisser une meilleure place à nos petits doigts fébriles lors d’une partie d’Overwatch. Je note aussi que le son n’est pas le même sur le clic gauche et droit, qui lui, est un peu plus aiguë. En tout cas, ils répondent parfaitement bien, même en cas de clics rapides. On retrouve évidemment une molette, bien crantée mais pas trop non plus. D’ailleurs, elle est diablement silencieuse, ce qui est bien appréciable. Et parce qu’on aime bien les loupiottes, sachez que la molette propose justement un petit changement de couleur sur les côtés.

En bas de cette molette, on trouve un simple petit bouton rond. Celui-ci sert à la gestion du changement des DPI, que l’on pourra configurer comme on le souhaite (j’y reviendrais plus tard). Petit détail cool, ce changement de DPI à trois niveaux est matérialisé par trois petites LED sur le côté. On sait donc, d’un simple coup d’œil, à quel degré de DPI nous sommes. Enfin, sur le côté, on retrouve les désormais indispensables duo de boutons, que l’on active avec le pouce. Bref, tout est classique, mais parfaitement réalisé.

Du côté technique, la FLICK embarque un processeur Holtek HT68FB560, 256 KB de mémoire et des boutons Omron, d’où la qualité de l’objet. Le capteur n’est pas en reste, puisqu’il s’agit d’un PMW 3310 proposant au maximum 5000 DPI, pour une vitesse de suivi de 130 ips , une accélération maximum de 30 G et un taux de rapport ajustable jusqu’à 1 000 Hz. Une belle petite bête ! Le tout est connecté au PC via un câble USB 2.0 tressé de 2m et plaqué or.

La FLICK peut être modifiée grâce à un petit logiciel gratuit. Comme d’habitude chez Fnatic, c’est simple et efficace. Ici, pas d’interface avec 150 couleurs, puisqu’on reste avec celles du logo de Fnatic : blanc, noir et orange. Ce soft se décompose assez facilement, avec trois profils possibles ou tout est modifiable. La vitesse des axes X et Y, la sensibilité globale par pas de 50 DPI, le scroll de la molette, la vitesse du double clic, etc. C’est hyper bien fait et très simple à prendre en main.

Il est aussi possible de sauvegarder/restaurer des profils ce qui, au final, augmente à l’infini les profils possibles. Une chose très appréciable, surtout quand on possède beaucoup de jeux. Le reste est tout aussi classique, mais efficace, avec l’attribution des boutons, dont une belle brochette de proposition déjà intégrée au soft. D’ailleurs, je suis assez surpris de voir des options sur ces boutons, comme le triple clic et le clic en continu. Enfin, que serait une souris gamer sans son million de couleur pour la molette ? Ici aussi, tout est paramétrable en quelques clics.


Tapis de souris FOCUS Neon

Pour ce test, Fnatic m’a fourni un tapis de souris FOCUS Neon XXL pour accompagner la FLICK. Moi qui possède un Alienware taille L (23,5 x 29,5 cm), c’est le jour et la nuit, puisqu’il mesure 48,7 cm de large, 37,2 de haut et 6mm d’épaisseur. Muni d’un matériau tissé souple et d’un profil bas, ce FOCUS Neon est vraiment confortable, même si j’ai assez peu l’habitude d’un tapis aussi épais. Côté glisse, rien à dire, c’est parfait. C’est même bien mieux qu’avec ma souris perso (Razer DeathAdder Chroma), qui elle, accroche un peu plus que la FLICK. Pour autant, le tapis ne bouge pas grâce à sa surface en caoutchouc antidérapante.

Conclusion

Il est l’heure pour moi de donner un avis global à ce duo de chez Fnatic. Parce que oui, il s’agit bien d’un duo (le niveau de glisse en est une preuve). Vendue 39,99€, la souris optique FLICK est vraiment d’une incroyable qualité pour son prix. Je suis presque un peu dégoûté d’avoir claqué 60 balles dans ma Razer… Le niveau de détail est parfait, les options nombreuses mais pas complètement inutiles, le revêtement est très agréablement et la glisse est exceptionnelle sur le tapis de souris FOCUS Neon. Par contre pour ce dernier, la facture est moins cool, puisqu’il est vendu à 24,99€, ce qui fait un duo à 64,98€. Mais ce n’est franchement pas cher pour la réalisation. Certaines souris coûtant bien plus que ce duo. Du coup, c’est un véritable coup de cœur !

Au passage, suivez bien mon compte Twitter, puisqu’il sera possible pour vous de gagner ce duo :)

Frostis Advance

Blogueur Nantais, mais rédacteur sur Factornews.com, pilier chez NintenDomaine.com, organisateur de 3DS in Nantes. Je suis aussi sys admin dans la vraie vie, fan de comics, musiques, cinéma, de LEGO, etc... bref, de bien trop de choses.

Une pensée sur “Test – Souris optique FLICK et Tapis de souris FOCUS Neon de chez Fnatic

Laisser un commentaire