Test – Casque Fnatic Duel TMA-2

Quand on parle d’eSport, il est évident que le nom de Fnatic sort au moins une fois dans une conversation. Reconnue dans le monde entier pour ses équipes blindées de talents dans des jeux comme League of Legends, Counter-Strike, Dota 2, Overwatch ou encore Heroes of the Storm, cette organisation fondée en 2004 n’a plus grand-chose à prouver sur ce point de vu. Pourtant en 2015, Fnatic lance Fnatic Gear et tente sa change dans les périphérique gaming. C’est là qu’entre en jeu le casque Duel TMA-2, que la marque m’a prêté pour effectuer ce test.

Fnatic Duel TMA-2 : un design modulable

Si pour les équipes Fnatic, enchaîner les victoires sur League of Legends ne pose aucun problème, créer le design d’un casque est déjà plus compliqué. Pour un joueur professionnel, il s’agit d’un accessoire tout aussi important qu’un combo clavier / souris, que l’on peut porter sur la tête pendant des heures et des heures, transporter partout dans le monde, etc. Son design ne se fait donc pas à l’arrache. Et pour le coup, Fnatic a très bien pensé la chose.

Le Fnatic Duel TMA-2 reprend les grandes lignes du TMA-2 Modular de la marque danoise AIAIAI, basée à Copenhague. Ce fabriquant assez peu connu du grand public, s’est mis en tête en 2005/2006 (date de sa création) de fabriquer un casque entièrement modulable, tout en gardant une esthétique léchée, une robustesse et des hautes performances. L’idée était donc de proposer à ses futurs clients de construire leur casque en fonction de leur besoin. Envie d’un casque pour écouter de la musique dans la rue ? Ou d’un casque orienté canapé ? Tout est possible, en choisissant parmi 3 arceaux, 4 speaker proposant différentes sensibilités sonores, 7 paires de coussinets, pas moins de 9 câbles et 2 accessoires de transport. Si avec un choix de plus de 1500 combinaisons, vous ne pouvez pas trouver casque à votre tête, c’est que vous avez un souci.

Du coup, savoir que Fnatic s’est associé à AIAIAI n’est vraiment pas un mauvais choix. C’est même un excellent choix je dirais !

Pour son Duel TMA-2, Fnatic a par contre dû faire quelques choix. Ils ne pouvaient pas livrer dans la boîte les 1500 combinaisons et sont partis sur un casque permettant aux amateurs de jeux vidéo et de musique, de trouver un juste milieu suivant les situations, tout en offrant une qualité audio haut de gamme.

Ya quoi dans la boîte ?

Justement, dans la boîte, il y a une chose dont on n’a pas vraiment l’habitude dans le marché du casque : des petits sacs partout. Comme il s’agit d’un casque modulable, les différentes parties ne sont évidemment pas dans toutes les boîtes lorsqu’on achète un casque chez AIAIAI. Et bien là, c’est pareil.

On part donc sur un casque nomade en caoutchouc souple entièrement modulable pour la base. Dans les petits sacs, on retrouve deux haut-parleurs de 40mm (aimant néodyme et diaphragme en Mylar + revêtement en Titane), avec une fréquence de résonance de 90 Hz pour un niveau de pression acoustique de 117 dB. Une paire de coussinets de type circum-auriculaires avec une mousse épaisse, histoire d’être bien isolé du bruit. Et une autre paire de coussinets, cette fois-ci en mode supra-auriculaires avec une mousse fine, idéals en déplacement.

Je trouve l’ensemble assez harmonieux et très design, même sans aller dans de la haute gamme. Le revêtement de l’arceau est doux mais j’ai tout de même un peu peur des possibles rayures au fil du temps. Il faudra donc y faire attention, sous peine de tout gâcher. Concernant les coussinets, c’est vraiment top ! Les gros couvrent très bien le bruit ambiant et les plus petits sont parfaits en mode nomade. Perso, j’utilise vraiment souvent ces derniers quand je joue avec ma Nintendo Switch sur ma terrasse ou à 3DS in Nantes. D’ailleurs, il est bon de noter que je n’ai pas souffert de la chaleur des coussinets, ni du poids général du casque. C’est très aéré, le casque est super léger avec ses 275g et il tient bien en place, sans pour autant rester fixe.


Côté connectiques, Fnatic livre 3 câbles. Le premier est le plus simple, puisqu’il s’agit d’un câble avec un petit micro de type main libre. Le second est un câble orienté gaming proposant un micro col de cygne et un petit module de contrôles. Enfin, on trouve aussi un petit câble en Y pour faire de notre mini-jack 4 points, une paire de mini-jack 3 points (pour le casque et le micro), ce qui est pratique pour les joueurs PC.

Mais à ce niveau, je suis un peu déçu. Si les câbles semblent de qualité, ils sont tout de même un peu court. Celui en mode nomade, ne fait que 1m20, ce qui est franchement un peu trop petit. Surtout quand on voit que la longueur de l’autre câble approche les 2m, on a bien du mal à comprendre ce choix. Aussi, je trouve dommage de n’avoir mis que le strict minimum de contrôles de casque. Ok, on a un bouton pour décrocher lors d’un appel, ou un bouton mute pour le micro, mais quid du réglage de volume ? Absent, tout simplement. Par contre, et là c’est un peu bon point, j’ai trouvé le micro de très bonne qualité et plutôt pratique à positionner.


Evidemment, il faut une housse de transport pour tout ce matériel et si certains constructeurs proposent cela en option, Fnatic a eu la bonne idée de ne pas oublier d’en mettre une dans la boîte ! Cette housse est assez basique, mais elle fait le job et permet de stocker la totalité du casque et des accessoires.

De très bonnes performances pour le Duel TMA-2

Evidemment, si ce rapprochement entre Fnatic et AIAIAI est intéressant, il faut bien avouer que j’attendais au tournant ce petit duo au niveau des performances sonores. Avec deux haut-parleurs de 40mm sur une interface stéréo analogique, il est logique que la source ait aussi son importance. Aussi, il est vivement recommandé de n’utiliser ce casque qu’avec des sources sonores de qualités, comme un PC équipé d’une bonne carte son, un bon smartphone ou encore une console de jeu du type Nintendo Switch, PlayStation 4 et Xbox One.

De mon côté, j’ai donc essayé ce casque sur différents appareils, plus précisément ceci :
– mon PC équipé d’une carte mère MSI H97 Gaming 3
Nintendo Switch
New Nintendo 3DS, en attendant la Nintendo New 2DS XL ;)
PlayStation 4, via le port jack sur la manette
Xbox One, pareil, via le port jack sur la manette
– mon smartphone, un Honor 7 Premium

J’ai tout laissé par défaut sur mon PC, histoire d’avoir les mêmes réglages qu’avec mes autres casques et je dois avouer avoir été agréablement surpris. Ce petit Duel TMA-2 offre d’excellente performances, même avec des HP de 40mm. Les aigus clairs, les mediums bien représentés et évidemment, comme n’importe quel casque orienté gamer, les basses font boom boom, tout en restant assez précises. Je n’ai d’ailleurs jamais été en situation de saturation, sauf sur des vidéos YouTube un peu moisies. Pour le reste, c’est vraiment top !

Conclusion

Tout dépend de vos habitudes et de vos envies. Si vous aimez vos petits intra-auriculaires pour votre smartphone et que vous n’êtes pas trop regardant sur la qualité audio, je dirais que le Duel TMA-2 n’est pas pour vous. Par contre, si vous n’avez pas de casque et que vous en cherchez un offrant souplesse et qualité, le Duel TMA-2 est clairement pour vous !

Comme toute qualité, il y a un prix. Ce dernier est fixé à 189,99€ (mais actuellement à -16%, donc à 159,99€ go go go !), ce qui peut paraître un peu élevé. Néanmoins, il est bon de noter que pour 160 balles, on a pour nous un casque deux en un, très léger, design, pouvant s’upgrader et proposant même une petite sacoche (souvent vendue 20€ chez d’autres). Du coup, le prix n’est pas si élevé.

 

Frostis Advance

Blogueur Nantais, mais rédacteur sur Factornews.com, pilier chez NintenDomaine.com, organisateur de 3DS in Nantes. Je suis aussi sys admin dans la vraie vie, fan de comics, musiques, cinéma, de LEGO, etc… bref, de bien trop de choses.

Une pensée sur “Test – Casque Fnatic Duel TMA-2

Laisser un commentaire