Vinyl Of The Day #94 – Metallica : Hardwired… to Self-Destruct

Mon avis : Metallica : Hardwired… to Self-Destruct

Je ne suis pas un énorme fan de Metallica, mais il faut reconnaître qu’ils ont fait d’énormes albums. D’ailleurs, je pense que je vais m’en prendre 1 ou 2 de plus pour la collection. En attendant, mon premier Metallica est le dernier sorti, à savoir Hardwired… to Self-Destruct. Un album d’une grand qualité au niveau de la production. Le son est parfait, contrairement à ce que nous donne le groupe depuis des dizaines d’années. Sérieux, c’est hyper agréable à l’écoute et ça sonne Metallica. Sauf que.

Oui, sauf que tout n’est pas bon. Si je peux noter direct Moth into Flame, Spit Out the Bone ou encore Atlas Rise comme d’excellents titres qui mettent une patate de dingue, je note aussi Halo on Fire comme étant une vraie purge à se taper pendant plus de 8 minutes ! Et oui, l’album est très long et dépasse très largement l’heure avec 1h17:29 de son ! Parfois, mieux vaut un album court mais génial en tous points (bisous Royal Blood), qu’un album long mais parsemé d’embûches. Néanmoins, il s’agit là d’une petite bombe H signée Metallica. Donc à avoir dans sa collec’!

Vinyle : Metallica : Hardwired… to Self-Destruct

Artiste : Metallica
Album : Hardwired… to Self-Destruct
Date de sortie : 18 novembre 2016
Durée : 1h17:29
Format : 2 vinyles 180 Gram
Edition : Record Store Day Edition – Red Translucent Marbled

– Side A –
Hardwired – 3:09
Atlas, Rise! – 6:31
Now That We’re Dead – 6:59

– Side B –
Moth Into Flame – 5:50
Am I Savage? – 6:29
Halo on Fire – 8:15

– Side C –
Confusion – 6:41
Dream No More – 6:29
ManUNkind – 6:55

– Side D –
Here Comes Revenge – 7:17
Murder One – 5:45
Spit Out the Bone – 7:09

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.