Kaamelott : L’Armée Du Nécromant

C’est une nouvelle pour personne (enfin, sauf pour ceux qui ne me connaissent pas vraiment), je suis un très gros fan de la série Kaamelott. Impossible d’être passé à côté de ce bijou créé par Alexandre Astier, Alain Kappauf et Jean-Yves Robin et diffusé entre le 3 janvier 2005 et le 31 octobre 2009 sur M6. Et si vous êtes passé à côté, je vous conseille vivement de vous procurer les DVD !

Kaamelott - DVD

Bref, je ne vais pas faire un historique de la série, mais plutôt parler des bandes dessinées. Parce que oui, Kaamelott, ce n’est pas qu’une série TV, c’est aussi des livres et des nouvelles. Bref, tout un tas de petites choses qui font plaisir lorsqu’on aime la série. Et moi, je me suis mis à la bande dessinées !

Et contrairement à certaine série manga, il n’y a pas 15 000 tomes, mais seulement six, avec un septième de prévu. En même temps, à 12€ le tome, c’est peut-être pas plus mal pour le portefeuille. Je me suis donc procuré les deux premiers dans une excellente boutique à Nantes : Story BD. Oui, je fais de la pub (et ça fera plaisir à quelqu’un ^^ ) parce qu’au final, pourquoi acheter des bouqins sur Amazon, alors qu’on peut les avoir au même prix dans des boutiques locales ?

Kaamelott - Tome 1 et 2

Je vais donc donner mon avis sur le premier tome, Kaamelott : L’Armée Du Nécromant. L’équipe qui a conçu ce tome est constituée d’Alexandre Astier au scénario, Steven Dupré pour le dessin, et Benoit Bekaert pour la couleur.

Kaamelott : L'Armée Du Nécromant

Côté technique, je dois avouer que c’est plutôt bien foutu, mais par contre, et même si on reconnait les personnages au premier coup d’oeil, je trouve que ceux-ci sont un peu trop dénaturés dans leur physique. M’enfin, c’est quand même vachement bien fait hein.

Concernant l’histoire, nous avons un paquet de personnages ! On commence direct avec Arthur, Léodagan, Bohort, Lancelot, père Blaise, Perceval, Karadoc et Merlin, en personnages principaux. Mais on a aussi le plaisir de voir Guenièvre, Séli, Grüdü ou encore Guethenoc. Bref, nos héros partent pour une quête totalement inédite dans la série, puisqu’il s’agit carrément d’aller à la recherche d’un sorcier qui sème le trouble en envoyant des morts-vivants attaquer Kaamelott… Ouais, ça change pas mal de l’ambiance de la série, et c’est tout à fait le genre de quête dont on entend pas vraiment parler. L’histoire est simpliste et on a pas l’habitude de voir des « monstres » dans la série. Généralement, on en entend juste parler comme ça, ou alors on les entends sans jamais les voir. Du coup, le support BD s’y prête plutôt bien. Et sinon, gros point positif : on y retrouve un type de dialogue bien précis de la série, avec ce flot d’anachronismes bienvenus.

Kaamelott : L'Armée Du Nécromant

Kaamelott : L'Armée Du Nécromant

Au final, je dirais que ce premier tome de 48 pages est plutôt pas mal. Oui, pas mal. Parce qu’il faut être fan pour vraiment l’apprécier ! Mais ça reste tout de même un beau succès pour une adaptation ! D’ailleurs, j’ai acheté les tomes 3 et 4…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.