Transformers 3 – La Face cachée de la Lune

Même si on m’avait prévenu, j’ai été voir Transformers 3 – La Face cachée de la Lune au cinéma hier soir. Et même si le nom du film fait très film porno, on en est loin ! Quoi que… Bref, comme d’habitude, je vais parler casting.

On retrouve donc dans le rôle principal, Shia LaBeouf (né le 11 juin 1986), qui s’est déjà tapé le premier rôle dans les deux premiers épisodes. Un rôle de jeune beau gosse, qui est pote avec des robots de l’espace. C’est l’étoile montante d’Hollywood, et on sera amener à le voir de plus en plus souvent, faut faire avec. En tout cas moi, il ne me gène pas cet acteur, limite je commence à l’apprécier, notamment pour ses rôles dans  Indiana Jones 4 et Wall Street : l’argent ne dort jamais.

Le reste des acteurs ? Heu…

Ah oui, il y a Patrick Dempsey (né le 13 janvier 1966), le fameux docteur Sheperd de la série pour nana Grey’s Anatomy. Je ne vais pas spoiler sur son rôle, mais il est « important ». Et oui, même si je suis un mec, un vrai avec des poils (enfin, un peu), ce Patrick est un sacré beau mec. Je peux comprendre que toutes les nanas craquent sur lui.

Aussi, il est bon de noter que la jolie Megan Fox n’est plus là. C’est triste. Alors du coup, on fait connaissance avec Rosie Alice Huntington-Whiteley (née le 18 avril 1987), top model pour l’excellente marque de lingerie, Victoria’s Secret, depuis 2006 (les nanas ont Shia et Patrick, nous on a Rosie Alice). Alors vous allez me dire : « mais qu’est-ce qu’elle branle dans le film ? » Et bien, figurez-vous que Michael Bay (le réalisateur) l’a rencontré lors d’un tournage d’une des publicités de la marque de lingerie. Et hop, voilà un rôle ! On se demande bien pourquoi hein ?

 Rosie Alice Huntington-Whiteley  Rosie Alice Huntington-Whiteley

 Rosie Alice Huntington-Whiteley  Rosie Alice Huntington-Whiteley
Ah oui. Elle est magnifique. Ca doit être pour ça que Michael Bay lui a filé un rôle.
Parce que c’est une piètre actrice.

Côté scénario, c’est du Michael Bay. A savoir que le film en met plein la gueule au niveau des effets spéciaux, mais que l’histoire est vraiment, mais alors vraiment creuse. En gros, c’est encore la guerre entre les Autobots (les gentils robots) et les Decepticons (les méchants robots), qui n’ont rien trouvé d’autre que de se taper la gueule (encore une fois) sur notre belle planète. Une sombre histoire de piliers d’énergie planqués sur la Lune, possédant le pouvoir de téléporter tout et n’importe quoi… comme une ville extra-terrestre par exemple. D’ailleurs cette fois-ci, c’est la ville de Chicago qui se fait détruire. Aller hop, bande annonce !

Bon, j’en ai pensé quoi de ce film ? Et bien… c’était long. Très long. 2h35 pour être exact. Mais je suis resté éveillé grâce aux effets spéciaux à couper le souffle. Je ne parlerai pas de l’effet 3D, puisque j’ai été le voir en normal. Du coup, l’image était nette et je n’ai pas eu mal aux yeux ! Mais sérieusement, il faut que Michael Bay arrête tout de suite de diriger un film au niveau de la narration. Là, c’est juste à chier. On se balade entre dialogues creux, blagues lourdes et scènes d’actions. Et c’est comme ça en boucle.

De plus, même si la technique est là, tout n’est pas parfait, en tout cas à mes yeux. En fait, il y a même plusieurs choses qui m’ont choqué. La première, c’est toujours la même : quand les robots sont en robots, ils sont rayés, cabossés, on voit nettement qu’ils n’en sont pas à leur premier combat. Par contre, dès qu’ils se retransforment en voiture, hop, c’est impeccable ! Totalement incohérent. La seconde chose choquante dans ce film, c’est le vide de la ville de Chicago. Cette ville est composée de 2 853 114 habitants. Mais lors de l’attaque, ya quasi personne dehors. On se croirait à Nantes un dimanche de pluie. Et enfin : ils ont choisi le doubleur de Bilbon Sacquet (dans Le Seigneur des anneaux) pour le robot, Sentinel Prime. Moi qui me re-regarde la trilogie, j’ai eu un peu de mal (ça m’apprendra à regarder cette triologie en français !)

Bref, Transformers 3 – La Face cachée de la Lune est un film type blockbuster parce que le budget est là et qu’il en met plein la gueule. Mais c’est tout. Le reste est creux, chiant, lourd, inintéressant.

Shia LaBeouf - Transformers 3 - La Face cachée de la Lune
Moi j’me casse ! Ce film est trop une merde !

2 Replies to “Transformers 3 – La Face cachée de la Lune”

  1. Je suis allé le voir semaine dernière justement. Le deuxième opus est vraiment le film le plus chiant du monde selon moi. J’ai jamais réussi à le voir d’une traite en entier. Enfin je dis ça mais c’pas comme si je l’avais vu plusieurs fois.

    Le 3 ème est tout de même mieux sans pour autant être un excellent film. Toujours aussi vide. Je sais pas si tu es au courant mais Bay a reprit des plans de « The island » et il a refoutu des transformers par dessus :D

    Par contre la nouvelle grognasse du film m’insupporte encore plus que Megan Fox. De base je me disais que c’était une bonne chose qu’elle jarte mais au fond, ils ont trouvé encore plus lourdingue. Bravo pour le plan où Dempsey décrit une bagnole et la caméra défile sur le corps de la gonzesse… :D

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.