Le gâteau du pauvre

Si comme moi, vous en avez ras l’bol de riz de manger des gâteaux de grandes surfaces, qui coûtent un bras et qui n’ont pas forcément beaucoup de goût, il faut mettre la main à la pâte. Et je peux vous assurer que j’ai un niveau de merde en cuisine. Donc si moi je réussi à le faire, tout le monde le peu !

Bon, le gâteau du pauvre, c’est un peu un surnom. En fait, je parle du gâteau au yaourt. Un truc simple à faire, rapide, qui peut s’accompagner de tout, et surtout, qui ne coûte pas cher.

Ce qu’il faut avoir en matériel :

  • un four, sans ça, c’est mort
  • un plat, type petit plat à cake
  • un saladier (pour verser les ingrédients)
  • un truc pour mélanger (cuillère en bois dans mon cas) et un couteau

Ingrédients (avec les prix Leclerc)

  • 1 paquet de levure chimique (0,42€ pour 6 paquets)
  • 1 pot de yaourt (1€ les 8)
  • 1/2 pot d’huile (0,50 le litre)
  • 2 pots de sucre (0,72€ le kg)
  • 3 pots de farine (0,46€ le kg)
  • 2 œufs (1,93€ la douzaine)

Temps :

  • Préparation : 10 à 15 minutes
  • Cuisson : 30 minutes

Préparation :
La préparation est super simple. Vous prenez votre saladier et vous verser le paquet de levure. Ensuite, vous mettez un yaourt dedans, et vous gardez le pot ! Remplissez celui-ci de moitié avec de l’huile, et versez dans le saladier. Remplissez deux fois le pot de yaourt avec du sucre en poudre, et trois fois avec de la farine. Et hop, vous mettez tout dans le saladier. Pétez les deux œufs et faites pareil, dans le saladier.

Au final, ça doit donner une mixture un peu moche, allant du jaune au blanc. Là, vous mélanger le tout avec votre cuillère en bois (ou autre, du moment que ça mélange) jusqu‘à ce que la pâte devienne liquide. Je vous préviens, ça se fait en 5 minutes sans aucun effort.

Une fois votre pâte prête, il ne reste plus qu’à verser le tout dans le plat, de façon à peut près équivalente partout. C’est juste histoire d’avoir un gâteau qui ne part pas en sucette à la fin.

Mettez le plat dans votre four, à 180°C (thermostat 6), pendant 30 minutes. Un temps précieux qui sera parfait pour ranger un peu le bordel que vous avez sorti, et vous faire un petit Limbo au passage (enfin, c’est ce que j’ai fait moi).

Une fois les 30 minutes passées, sortez votre plat (normalement, ça doit avoir une bonne gueule et pris du volume grâce à la levure) et plantez votre couteau dans ce pauvre petit gâteau qui n’a rien demandé à personne. Si quand vous ressortez votre couteau, la pointe est sèche, c’est que c’est parfait.

Reste plus qu’à le laisser refroidir. Au final, ça donne un gâteau tout con, qui peut se manger avec n’importe quoi, et qui ne revient qu’à 5€ en tout. Et encore, le kg de farine et de sucre vont resservir par la suite, sans compter les 5 paquets de levure restant, les œufs et les yaourts. En clair, c’est moins d’1€ pour le gâteau et tout seul, vous faite tout de même quelques jours avec pour le petit déj’… numérique évidement ^_^

Gâteau du pauvre

One Reply to “Le gâteau du pauvre”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.