Google Body Browser

Pour beaucoup, Google c’est le mal. Genre la boite qui sait tout de vous, qui voit tout et qui achète tout. Moi, je vois surtout une grosse société dans laquelle je rêverais de bosser et qui développe un max de truc, quitte à se manger un mur. Mais des succès, ils en ont à la pelle ! Par exemple dans le monde de la cartographie, avec Google Earth, puis Google Maps. Du coup, les mecs de Google se sont dit « ce serait bien de faire un truc pour le corps humain ».

Et paf : Google Body Browser est né.

L’application a le même but que celle des routes, à savoir se balader dans des rues et découvrir de nouvelles choses. Du coup là, on se ballade, de surface en surface, sur un corps humain, le tout en 3D. J’trouve ça franchement classe et limite, ça pourrait servir à l’école. Je me souviens de mes vieux cours de bio où je galérais à reconnaitre tel et tel muscles. Là, c’est visuel, c’est direct, on passe de la peau au squelette en quelques coups de molette, on peut tourner et cliquer sur les organes ou muscles, etc… Franchement top.

Techniquement parlant, même si ça n’a l’air de rien, l’application utilise un plugin spécifique, WebGL. Une extension que nos navigateurs actuels ne permettent pas de gérer… sauf les versions beta de Chrome 9 et Firefox 4 !

Google Body Browser : http://bodybrowser.googlelabs.com

3 Replies to “Google Body Browser”

  1. Ainsi, bien sûr, que dans les nightlies de WebKit, le penchant opensource de Safari (sur lequel sont d’ailleurs basés Chromium et Chrome).
    Il suffit juste d’activer WebGL par une commande du Terminal :
    defaults write com.apple.Safari WebKitWebGLEnabled -bool YES
    (puis de relancer le navigateur)

    Très sympa, cette expérimentation… avec une utilisation processeur négligeable… que restera-t-il à Adobe dans quelques années ? ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.