Gran Turismo 5 : un petit bilan

Après quelques jours de course, il est temps de faire un rapide bilan de ce fameux Gran Turismo 5. Je ne vais pas vous proposer un test, parce que un, j’ai pas que ça à foutre et deux, en seulement deux semaines de jeu, je n’ai évidement pas tout terminé à 100%. Par contre, je peux déjà faire la liste des choses que Polyphony Digital a totalement merdé. En 5 ans de développement, jamais je n’aurais pensé à une telle liste de défaut. Je m’attendais franchement à un jeu parfait, la référence qui défonce tout sur son passage. Mais il n’en est rien, même s’il possède d’énormes qualités.

Je rajoute qu’il est évident qu’on aura pas tous le même avis, mais je pense que certains défauts/qualités sont communs à tous les joueurs.

Gran Turismo 5 - PlayStation 3

(Cliquez sur le lien pour lire la suite de l’article)

Mode de jeu

  • Si le jeu le mode A-Spec (donc la carrière), plus les événements nous donnerons de quoi jouer quelques heures, j’ai un gros doutes sur le mode B-Spec. En gros, c’est l’IA qui pilote et nous, on a le choix entre « accélère, gardes la vitesse, ralentis connard ». J’ai vu plus excitant. Franchement, c’est pas supra intéressant et on s’ennuie très rapidement. La preuve, « j’ai » terminé une course B-Spec en allant aux chiottes au second tour.
  • De plus, le mode B-Spec est un copier/coller de contenu du A-Spec.

Ergonomie

  • Des chargements partout, même après 7Go d’installation.
  • Impossibilité de recommencer une course sans se taper le chargement de cette course. La seule solution, c’est de faire Start et recommencer, avant la fin de la course. Par contre, on ne gagne pas d’Exp.
  • Le mode photo juste à chier. Si dans PGR 4 ou Forza 3, ce mode était presque parfait, là, c’est du gros foutage de gueule. Seulement 4 décors dont 2 moches (mais d’autres à débloquer !), et pas de retour en arrière ou d’avance rapide dans les replays de course. Du coup, c’est supra chiant. De même, voir ce message :  « Vous ne pouvez pas photographier un modèle Standard en Photos de voyage. Veuillez utiliser un modèle Premium. », ça donne un peu la rage… du coup, c’est pas moins de 80% des véhicules qu’on ne peut prendre en photo, en dehors des replays de course.
  • Au moment du choix de bagnole pour une course, s’il te manque le bon type de caisse, tu n’as pas de bouton pour aller direct chez le concessionnaire ou l’occasion. Faut se taper tous les menus, et donc, les chargements.
  • Le HUD non désactivable. Pas top pour l’immersion.
  • Choix bien trop limité de bagnole à un instant T. Des fois, t’es bloqué. C’est aussi ça Gran Turismo, de la recherche, de l’attente, mais c’est chiant quand même.

Gameplay

  • IA beaucoup trop bourrine et franchement pas futée.
  • Gestion des dégâts totalement absente (chui au niveau 12). On m’a dit « les dégâts arrivent au niveau 20 ». Ah bon. Et pourquoi ?
  • Absences de pénalité en course normale. Tu peux couper à travers champ, c’est pas un soucis. Toute façon, rouler dans l’herbe ou dans un  dans bac à sable n’a quasiment aucune incidence sur notre vitesse. Du coup, on peut couper virage comme un conard.
  • Lors d’un dépassement, si on touche un peu la bagnole, elle se colle à toi. Elle va pas se dire « merde, il me colle ce con, faut que je réfléchisse à un truc pour m’en dégager ». Non, là, elle force comme une conne pour tenter de se remettre sur sa ligne de conduite « parfaite ».

Graphismes / Sons

  • Les ombres immondes, des jpg en fond pour faire un décor, de l’aliasing sur les bagnoles, des textures dégueulasses, etc… Gran Turismo 5 a chopé pas mal de contenu à son petit frère sur PS2.
  • Vue intérieure parfois pixelisée, ou alors pas de vue du tout. Bah ouais, la vue interne est dispo que pour les voitures premium.
  • Frame rate de merde et tearing en vue interne. D’ailleurs, j’ai du mal à comprendre pourquoi par moment. Dans des circuits vides de décors, on a par moment (toujours les mêmes) des objets apparaissent d’un coup.
  • Tu ne peux pas tourner autours de ta caisse en pleine course comme dans PGR ou Forza. Ca sert à rien, mais quand même.
  • Bruits de chocs complètement nazes, on dirait des auto-tamponneuses. « POUMP ! »
  • En vue interne, de nuit, tu ne vois pas les feux des adversaires dans le rétro. Du coup, bah obligé d’appuyer sur le bouton « regarder derrière ». Pas top pour l’immersion en vue interne.
  • Tous les personnages sont d’un autre âge.

Contenu

  • 1000 bagnoles, mais combien de premium ? Bah seulement 200.
  • J’ai roulé contre des 205 GTI la dernière fois. Du coup, ça m’a donné envie d’en avoir une., parce que j’ai eu une 205, et j’aime bien cette caisse. J’file chez Peugeot, et là, bah rien. Deux 207, et des bagnoles de courses. Du coup, j’fais comment pour ma 205 ? J’croise les doigts pour qu’elle soit un jour dispo en occaz ?
  • Par exemple, si on veut acheter une bagnole, faut se taper constructeur par constructeur. Ya pas de filtre sur tout, genre, « uniquement des bagnoles Jap d’avant 1980 ». Nan, t’es baisé.
  • Véhicules gagnés souvent inutiles.
  • Gran Turismo TV. A part la vidéo d’intro (qui met 20 ans à charger), je n’ai rien d’autre. Pas de connexion et des erreurs.

Pas glorieux me direz-vous. Surtout après ses 5 ans de développement. Alors ok, il a bien des défauts, mais il a aussi beaucoup de très bons côtés !

Les bons côtés

  • Le nombre de bagnoles
  • Les licences
  • Les bagnoles premium vraiment belles
  • Le contrôle des bagnoles impeccable
  • Le son des moteurs !
  • Certains décors
  • Gestion de la météo
  • La diversité avec le GT, Karting, Nascar, Rally, etc…
  • Le côté encyclopédique avec le musée (mais il est pas classe)
  • Le menu éclaté (tout est accessible en un coup d’oeil)
  • Le côté communautaire (message privé, partages de voiture/photos/circuits)
  • Les permis ne sont plus obligatoires pour avancer dans le jeu, c’est les points d’Exp qui comptent. Du coup, ils ne sont plus là comme étant un obstacle, mais bien comme étant un « plus » de conduite.
  • Les événements
  • Mode deux joueurs en écran splitté (une chose rare de nos jour!)
  • Mise à jour qui devrait être régulière et gratuite
  • La bande son (ya des bons morceaux), et la possibilité de mettre nos ziks
  • Les options pour les volants et le pad
  • Head Tracking avec le PlayStation Eye (pas testé)
  • Jeu compatible 3D Relief (pas testé)
  • Réglage son et vidéo
  • La vidéo d’introduction qui est franchement classe

Voilà, c’est à peu près tout ^_^

3 Replies to “Gran Turismo 5 : un petit bilan”

  1. Content de voir que t’as noté certains trucs que j’avais également remarqué et que je n’ai pas forcément retrouvé dans d’autres tests. Je pense principalement aux GROS soucis de l’interface et au mode photo. Mon avis devrait être publié demain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.