The Wilderness Downtown : expérience musicale sur le web

Des fois, on se pose des questions connes, et on se rend vite compte qu’on aura jamais la réponse. Du genre où s’arrête l’univers. Est-ce que le néant existe ? On encore la question de la durée de vie de notre bonne vieille Terre. Questions connes hein ? Bah ouais. Par contre, on peut se demander des choses déjà un peu plus simples, comme par exemple, comment l’Internet tel qu’on le connait va évoluer. Ca, on peut presque y répondre, ou au moins lancer quelques pistes. Et à l’heure des réseaux sociaux et autres web 2.0, Google n’est franchement pas le dernier !

Si vous ne connaissez pas HTML 5, ou si vous en avez juste entendu parler mais que vous ne savez absolument pas à quoi ça va servir, ce qui suit va peut-être vous éclairer un peu.

En effet, nous assistons, grâce à Google, le groupe Arcade Fire et l’auteur/compositeur Chris Milk, à une véritable expérience musicale conçue spécialement pour le web. Là vous allez m’dire « Ahaha ! Frostis, il n’a jamais vu un clip de zik à la tv ! Quel con ! »

Ouais, mais un clip totalement interactif, vous en avez à la téloche ? Bah non.

C’est là que l’expérience The Wilderness Downtown entre en jeu. Ce site, programmé via HTML 5, nous donne la possibilité de faire parti intégrante du clip. Je m’explique !

Le web a évolué carrément vite. Très vite. Nos navigateurs web, que ce soit Google Chrome, FireFox, Internet Explorer, Safari, Opéra ou autres ont eux aussi évolués à très grande vitesse. Si bien que de nos jours, l’Internet et sa technologie nous donnent suffisamment de puissance pour avoir notre propre web personnalisé. Mine de rien, on y est presque. Qui n’a pas un iGoogle perso, un skin pour notre navigateur, une personnalisation des favoris, une résolution différente, un Twitter, un Facebook, etc ?

Le projet The Wilderness Downtown nous donne donc cette possibilité de personnalisation. Pour commencer, une fois sur le site, il nous est demandé de rentrer le nom de la ville dans laquelle nous sommes nés. Bon, j’mets Nantes, même si c’est pas vrai. J’vais pas mettre Dreux bordel >_<

Ensuite… EXPERIENCE \o/

La musique « We used to wait » d’Arcade Fire débute, une vidéo débarque dans une fenêtre, puis une autre fenêtre arrive nous dévoilant un vol d’oiseaux… mais aussi d’autres fenêtres intégrant Google Maps (d’où le fait de rentrer le nom de sa ville natale), bougeant en rythme avec la musique, puis survolée par un vol d’oiseaux. C’est beau, c’est classe.

Par contre, il est tout de même conseillé d’utiliser Chrome, ou tout du moins sur un navigateur gérant HTML 5, mais aussi de fermer toutes les applications en cours. Mine de rien, ce clip prend quasiment 700mo de ram.

Pour en savoir un peu plus, un petit tour sur le site Chrome Experiments s’impose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.